Messages  |   English version  |  


? | Page d'accueil

Site de Grebz
Page d'accueil



Amplistortion

Un petit nouveau dans la simulation d'ampli

RCV Prod a été fondée tout récemment en 2016 et propose son premier simulateur d'ampli : Amplistortion.

Doué pour le gros son mais capable d'une large palette de sonorités, Amplistortion présente une interface inhabituelle qu'il faudra apprendre à maîtriser, mais qui offre des réglages extrêmement complets. La qualité sonore est étonnante et les sensations de jeu sont respectées.

C'est un plugin payant pour Windows, disponible aux formats VST2 et VST3 au prix de 59 € TTC. Le plugin propose une version d'essai disposant de toutes les fonctionnalités mais produisant un bip sonore intermittent tant qu'il n'est pas activé après achat.

Voici une démo du créateur d'Amplistortion :



Retrouvez la présentation complète et des démos sonores sur cette page.

Top of page

Test Doobie Brothers du NRR1 v2.0 d'Ignite Amps

"Long train running" des Doobie Brothers, interprété par Simon Chenu pour les tests de simulateurs d'ampli du site.
Ici, c'est la version 2.0 du simulateur d'ampli NRR1 d'Ignite Amps que vous entendez.

Top of page

Démos pour les simulateurs d'amplis



Je vous propose 14 démos pour les simulateurs d'ampli, enregistrées par Simon Chenu, excellent musicien et prof de guitare.

J'ajouterai ces démos petit à petit au fur et à mesure qu'elles seront prêtes.

Ces démos sont des extraits de morceaux connus, ainsi que deux courts morceaux créés par Simon dans les styles Blues et Metal.
Liste des extraits :

ACDC - Back in black
Chic - Le freak
Depeche Mode - Personal Jesus
Led Zeppelin - Stairway to heaven (solo)
Metallica - Enter sandman
Niagara - J'ai vu
Nirvana - Smells like teen spirit
Oasis - Wonderwall
Pink Floyd - Time (solo)
Simon's Blues - Simon Chenu
Simon's Metal - Simon Chenu
The Animals - House of the rising sun
The Doobie Brothers - Long train running
The White Stripe - Seven nation army

Chaque extrait a été enregistré deux fois, avec trois guitares différentes :
Les Paul de marque SR Guitar
Stratocaster American Deluxe de marque Fender
Telecaster Deluxe de marque Fender.

En cliquant sur les "réglages" propres à chaque démo, vous aurez accès à un descriptif détaillé des impulsions utilisées et du positionnement stéréo. De plus, pour chaque simulateur testé, vous pouvez télécharger le preset contenant les réglages que j'ai utilisés pour chaque démo. Libre à vous de les utiliser tels quels ou de les modifier à votre convenance !

Tous les extraits ne sont pas encore disponibles pour chacun des simulateurs présentés mais à terme, le but est de vous proposer l'ensemble des extraits pour chacun des simulateurs d'ampli testés ici. Comme c'est très long à faire, il va me falloir quelque temps pour venir à bout de ce projet.

Merci Simon !

Haut de page
Haut de page
Haut de page
Haut de page
Haut de page
Haut de page
Haut de page
Haut de page
Haut de page
Haut de page


MESSAGES

(laisser un message)

Page de messages n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27



bibize
le 15/12/2010 à 15h59

Bonjour,

Concernant le mixage, je ne comprends pas l'intéret de créer un bus "Brut" qui joue la guitare sans effets.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Pour une guitare électrique, ça n'a effectivement pas vraiment d'intérêt et je n'utilise plus ce bus. Je l'ai récemment supprimé de mon modèle de projet.
En revanche, pour une guitare acoustique, c'est beaucoup plus intéressant bien entendu.

Grebz



Jukap
le 28/11/2010 à 00h00

Pour la fréquence d'échantillonnage, c'est relativement inaudible entre 44 et 88 pour un enregistrement (sauf peut-être conditions de chaîne audio parfaite), par contre cela devient TRÈS intéressant dès qu'il existe un TRAITEMENT DU SON DANS LE DAW : EQ, comp, simus, réverbes, etc... On gagne très rapidement en définition et profondeur lorsqu'on augmente la fréquence d'échantillonnage et là pour le coup, le 96 prend son sens (par contre, ça met vite à genoux le processeur...).



Jack
le 27/11/2010 à 23h32

C'est quoi que tu appelles Bus ?

* * * * * * * * * * * * * * * *

Un bus se présente visuellement comme une piste, mais au contraire d'une piste, le bus ne contient aucune donnée (pas d'audio, ni de données MIDI). En revanche, tu peux y appliquer des effets et agir sur de nombreux paramètres (volume, panoramique, données d'automation...). Ils servent souvent à regrouper les données venant d'autres bus ou de plusieurs pistes en un seul endroit afin de pouvoir contrôler d'un bloc plusieurs pistes par exemple (passer en Muet toutes guitares d'un coup, ou ne mettre en Solo que les synthés, etc.)

Exemple d'utilisation d'un bus : tu crées 3 pistes de guitares, et tu souhaites leur appliquer un traitement commun, comme par exemple la même réverb.
Au lieu de mettre 3 fois la même réverb sur les 3 pistes de guitares, tu crées un bus, tu indiques à tes 3 pistes de pointer vers ce bus et tu appliques l'effet réverb sur le bus.
Résultat : tes 3 guitares auront la même réverb, mais tu n'auras utilisé qu'un seul plugin. Avantages : moins d'utilisation processeur avec une seule réverb qu'avec trois, et si tu souhaites modifier la réverb, tu n'as pas besoin de le faire 3 fois.

Autre exemple : tu souhaites appliquer des effets différents à une guitare présente sur une piste. Au lieu de créer plusieurs pistes, tu crées plusieurs bus, tu fais pointer ta piste vers chacun de ces bus, et sur chacun d'entre eux, tu places des effets différents (des simulateurs d'ampli différents, des panoramiques différents, des pédales d'effets différentes, des EQ différents, des volumes différents, etc...)
Au final, en n'ayant enregistré qu'une seule piste de guitare, tu pourras donner une grande richesse sonore à cette unique piste, tu pourras donner l'impression qu'il y a plusieurs guitares...

Grebz



Tekk
le 22/11/2010 à 09h51

Super boulot ! . . . Félicitations



Gil
le 21/11/2010 à 12h44

Excellent site, merci pour toutes ces infos.

Haut de page