English version

? | Page d'accueil | Simulateurs

Site de Grebz
Page d'accueil



SIMULATEURS
AMPLIS, BAFFLES ET IMPULSIONS

Nous abordons ici une étape primordiale. Puisque nous sommes dans le Rock, nous allons utiliser des guitares, forcément. Or, la guitare Rock, il faut que ça sonne bien, il faut que ça pète, que ce soit présent. Si la guitare est secondaire, ce n'est plus du Rock, alors il va falloir la soigner. Et en home studio, pas facile d'avoir accès à du bon matériel pour faire ressortir le son de nos chères guitares. Les amplis, c'est cher, ça prend de la place et ça fait beaucoup de bruit, mais heureusement, le virtuel a fait des bonds gigantesques et on peut maintenant avoir sous la main des émulations d'équipements de toutes sortes.

Comme leur nom l'indique, les simulateurs d'ampli tentent de reproduire les sonorités obtenues avec de véritables amplis de guitare (ou basse). Certains se contentent de reproduire un modèle précis, d'autres proposent la reproduction de plusieurs modèles de différentes marques. On retrouve en général les mêmes marques les plus connues d'un simulateur à un autre, mais leur qualité et la fidélité de reproduction par rapport au matériel original est souvent assez différente d'un simulateur à un autre. On trouve des simulateurs gratuits et payants.

Les simulateurs d'ampli ne sont bien sûr indispensables que si vous n'utilisez pas de véritable ampli pour votre guitare. Un bon simulateur d'ampli permet de jouer et d'enregistrer en toute discrétion, tout en donnant un excellent résultat. Franchement, il devient difficile de faire la différence entre un bon simulateur d'ampli et un véritable ampli. Le simulateur reste un cran en-dessous en matière de dynamique du son, de grain, de chaleur, mais au sein d'un bon mix, la différence est ténue et si vous soignez bien vos réglages, la plupart des gens n'y verront que du feu. Autre avantage des simulateurs d'amplis : ça ne prend pas de place et on peut avoir sous la main de nombreux modèles différents sans dépenser une fortune. En revanche, pour faire un concert, rien ne vaut un bon ampli... Mais ici, le but est d'enregistrer en home studio.

Attention : je vous présente ici des simulateurs de tête d'ampli, auxquels vous devez ajouter des chargeurs d'impulsions (des simulateurs de baffles) pour reconstituer un ampli virtuel complet. Sans impulsions, le son sera plutôt agressif et peu réaliste. En fonction du baffle, du microphone et de son positionnement, les sons obtenus lors de l'enregistrement d'un véritable ampli varient grandement, et c'est aussi le cas avec les simulations. À vous de trouver les bons réglages, les bonnes impulsions. N'hésitez pas à utiliser plusieurs impulsions simultanément pour une seule guitare afin d'obtenir un son plus massif.

NB : Tous les plugins que je présente ici en téléchargement sont pour PC sous Windows mais un certain nombre de ces simulations existent aussi sur Mac. Je m'efforce de le préciser quand c'est le cas. Toutefois, le téléchargement des versions Mac devra se faire depuis le site officiel de leurs auteurs.

Chaînes audio réelles et simulées
Comment utiliser des simulateurs d'ampli dans un séquenceur ?
Réglages des démos sonores

Haut de page
Haut de page

Chaîne audio réelle
Chaîne audio réelle

Guitare => Tête d'ampli => Baffle => Enregistré via un micro => Interface audio => Séquenceur


Chaîne audio simulée

Chaîne audio simulée
Chaîne audio simulée
Guitare => Interface audio => Séquenceur, et dans le séquenceur, on a un simulateur de tête d'ampli (ici : Poulin LE456), suivi d'un chargeur d'impulsion (ici : Poulin LeCab 2) dans lequel on charge une impulsion qui simule le baffle désiré.
Haut de page

Comment utiliser les plugins de simulation d'ampli dans un séquenceur :

Chaque séquenceur étant différent, je ne peux pas vous indiquer la démarche exacte à suivre pour chacun, mais seulement vous indiquer la méthode générale. Rappel : étant utilisateur d'un PC sous Windows, les fichiers que je propose sont pour Windows, ainsi que les explications ci-dessous.

     1 - Téléchargez le fichier du plugin qui vous intéresse. Ce sont des fichiers zippés (format zip ou rar en général) qui contiennent un fichier "DLL", et parfois un mode d'emploi.

     2 - Dézippez le plugin et copiez ses fichiers dans le dossier VST de votre séquenceur. Je vous conseille de créer un répertoire pour chaque plugin.
Par exemple, si vous téléchargez le zip du X50 de TSE, copiez son contenu dans le répertoire "C:\...\VST\TSE - X50".
Personnellement, pour m'y retrouver plus facilement, je fais même "C:\...\VST\Simulateurs d'amplis\TSE Plugins\X50", comme ça tout est classé par type de plugins et par marque.

     3 - Si votre séquenceur ne le fait pas automatiquement au démarrage, utilisez sa fonction de recherche, ou d'analyse des plugins. Le séquenceur aura peut-être besoin d'être fermé puis redémarré pour reconnaître les nouveaux plugins installés sur votre système. Vérifiez dans les options que le séquenceur sache où chercher vos plugins. Il est souvent possible de choisr un ou plusieurs chemins qui pointent vers le ou les répertoires où se trouvent vos plugins.

     4 - Une fois que le plugin est bien reconnu par le séquenceur, placez-le sur la piste ou le bus que vous souhaitez. Certains plugins ne fonctionnent que s'ils sont placés sur des pistes ou des bus stéréo.

     5 - Placez d'abord un simulateur d'ampli.

     6 - Placez ensuite un simulateur de baffle, également appelé "chargeur d'impulsion" (impulse loader), comme LeCab 2 de Poulin par exemple.

     7 - Chargez dans le simulateur de baffle l'impulsion de votre choix. Les impulsions sont des fichiers audio de petite taille, que vous aurez préalablement téléchargés (ou achetés) et placés dans un répertoire de votre disque dur. Elles n'ont pas besoin de se trouver dans votre répertoire VST. Chargez donc l'impulsion de votre choix, par exemple une impulsion d'un baffle Marshall.

     8 - Si tout va bien, vous disposez maintenant d'une tête d'ampli et d'un baffle, comme un véritable ampli.

     9 - Cliquez sur le bouton "monitoring" de votre piste de guitare, celui-là même qui vous permet de vous entendre quand vous jouez. Vous devriez maintenant pouvoir profiter du son de votre ampli virtuel.

     10 - Faites vos réglages dans la fenêtre du simulateur d'ampli, montez le volume, réglez vos basses, vos médiums, vos aigus, etc. Faites de même sur les options du simulateur de baffle si besoin (coupe-haut, coupe-bas, panoramique...)

     11 - Attention à la latence. Faites en sorte qu'elle soit réglée suffisamment bas pour qu'il n'y ait pas de décalage entre le moment où vous jouez sur votre guitare et le moment où vous entendez le son dans vos enceintes ou votre casque. La latence ne nécessite d'être basse que lorsque vous jouez ou lorsque vous enregistrez (pour éviter ce décalage sonore). Une fois la ou les piste(s) enregistrée(s), quand le moment sera venu de procéder au mix, vous pourrez remonter la latence, de manière à gagner en puissance processeur. Plus la latence est basse, plus le processeur de votre ordinateur est sollicité, ce qui peut devenir problématique sur un gros projet et que votre ordinateur n'arrive plus à suivre en temps réel.

Haut de page


MESSAGES

(laisser un message)

Page de messages n° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31



Nico
le 16/03/2020 à 01h12

Bonjour,
J'ai essayé de me créer des IR avec Voxengo Deconvolver mais je n'obtiens que des fichiers de 1K qui sont vides.
Avez-vous une idée du problème ?
Merci par avance.



Peekup
le 22/02/2020 à 08h47

Bonjour, j'ai testé récemment une simu ampli.il me semble qu'on pouvait changer le skin des amplis (skaï revêtement, boutons contrôle).sauriez vous me dire le nom de cette simu? merci d'avance et félicitations pour le site, une vraie mine d'or.thierry



billynilly
le 18/01/2020 à 18h08

Whatever happened to the Cranked AC plugin? I've been looking all over for it but can't find it anywhere.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Sorry, I never heard of this plugin. If it's an old plugin, chances are it's also a 32-bit plugin, which may not work properly on modern systems, but anyway I couldn't find it either.
Grebz



Kovrm
le 12/01/2020 à 23h06

So the chain goes:

DAW > Audio Interface Out > Amp > Speaker > Mic > DAW

This is correct based on my understanding from what I've read, and the few videos I've watch on creating IRs. My question, then, is when I plug into the Amp I've seen people say plug your Interface out into the FX return, but you say the guitar cable jack. What is the purpose in doing one or the other?

Side questions:

What channel should my amp be on? I'm assuming the clean channel.

What should my Amp settings be (EQ, Gain, Channel Volume, Presence, Master Volume)? I can't find a clear answer anywhere.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Hello,

About plugging into the FX return or the guitar jack, I don’t know. Actually, the amps I’ve used myself to make IRs don’t have any FX return, so I didn’t have a choice and had to plug into the guitar jack. I guess there’s no harm trying both (not at the same time!) and comparing if you have that possibility. Chances are there’s not much of a difference, but again, I may be wrong as I have not tried this myself.
About the choice of a channel, and the settings: the channel doesn’t actually matter. You’re not capturing the amp sound, but the speaker sound.
From what I’ve experienced, the EQ and Presence should be neutral, the gain/saturation should not be engaged (or set to a level where no distorsion can be heard). As for the volume, set it to a level that’s high enough for your microphone to be able to pick up a good signal (no need to record higher than -6 dB, by the way, give your signal a bit of headroom).
But you should also be careful not to set it too loud to protect your own ears. It doesn’t need to be pushed too high. I think a level high enough to cover your own conversational voice should be enough. I tried various volume levels, and it did not affect the results notably. I did not get better results with very high levels than with normal, humanely bearable levels. Don’t set it too low, though, because it’s better if your speaker does move some air.

Experiment, try different amp settings and see whether that changes the results.

Grebz



William
le 20/10/2019 à 17h06

Hey, I downloaded the plug-in and extracted it. Then put it in the plugin folder but it is not working. C:|Program Files|Common Files|Avid|Audio|Plug-Ins. Would this be the right steps? Please let me know thanks!

* * * * * * * * * * * * * * * *

As you explained it to me by e-mail, you were using Pro Tools First, which doesn't support third party plugins. The solution is then to either upgrade to a paid version of Pro Tools, or use another free DAW, such as Cakewalk by Bandlab (Windows only), or use Reaper, which is not free, but can be used freely without constraints. These DAWs do support third party plugins.

Grebz

Haut de page